Salutation à vous !

Bonjour, bonjour, à vous.

Bienvenue sur Ado 4V1, un site non scientifique, avec aucune étude citée (que des ouï-dire, un peu d’amour et d’expériences personnelles). Vous voici à l’inauguration de notre site (ce qui est génial, c’est que vous n’êtes pas obligé d’y être en direct ! vive l’écriture et le web).

Donc, un gros bonjour à vous. Ce site s’adresse particulièrement aux adolescents, mais peut être lu par une maman qui mène son enquête personnelle pour découvrir ce qui se passe dans la tête de son ado, un papa un peu curieux de savoir ce que son ado et sa mère lisent et même la tante du voisin de l’oncle qui habitait la maison rouge deux rues plus loin qui veut prendre le pouls d’une génération.

Nous ne sommes pas des expertes, Alice et moi, loin de là. Nous sommes seulement des adulantes (eh oui! ça existe, vous pouvez même le googler) qui se cherchent et qui veulent partager leurs réflexions avec le monde !

Chacun à sa vision du monde dans lequel nous vivons, elle est teintée par nos expériences, nos valeurs, notre éducation et le degré d’imagination que nous avons. Nous désirons partager la nôtre en 104 articles, 52 chacune. Après deux billets de blogue par semaine pendant un an, nous aurons accompli notre objectif ! Faites partie de l’expérience, devenez des rats de laboratoire avec nous et découvrez jusqu’où nous pouvons nous rendre ensemble.

Vous ne trouverez aucune réponse sur ce site. Notre but principal n’étant pas de vous donner des réponses à des questions existentielles, mais de vous poser ces questions et des tas d’autres qui s’y greffent pour vous faire réfléchir. Pour vous faire repenser votre vision des choses et ainsi évoluer vers de nouveaux horizons. Je peux sans doute dire que la plupart d’entre nous cherchent à devenir une meilleure personne. Une maman extra, un papa présent, un frère ouvert, un.e étudiant.e qui pète des scores. Nous cherchons constamment à nous améliorer dans toutes les sphères de nos vies. Le problème, c’est toujours de savoir ce qui cloche et de découvrir comment régler tout ça. Parfois nous avons besoin d’une béquille, d’un appui, un certain temps, mais il ne faut pas que ça devienne permanent. Le but final (j’aime les pléonasmes 😆 ) est d’être autonome.

Découvrir ce en quoi nous sommes… moins bons peut prendre du temps et blesser l’ego. S’assoir et réfléchir à comment changer cette partie de nous que nous trouvons… moins jolie est encore plus long et le processus de changement peut prendre toute une vie avant que nous soyons pleinement satisfaits d’où nous en sommes.

Il est dit que nous vivrons 4 grosses crises existentielles. Une à 18-20 ans, une à 35-40 ans et les autres, je ne le sais pas. Je n’ai pas suffisamment écouté quand ma mère m’a parlé d’un conférencier qu’elle est allée voir… je ne suis même pas certaine qu’elle m’a dit quand les autres crises auraient lieu… Avant 18 ans, comme ma mère dit, nos parents écrivent dans nos journaux intimes, ils tracent notre vie, notre ligne de pensée, après 18 ans, nous sommes en charge du crayon, mais faute de savoir comment faire nous imitons le style littéraire de nos parents. 35 ans, c’est l’âge où tout change. La fameuse crise de la quarentaire, j’imagine. Nous faisons le point sur nos vies et nous décidons comment nous voulons vivre le reste de l’aventure. Il est temps d’écrire avec notre propre style. 35 ans. Ça prend tout de même tout ce temps pour trouver nos propres mots. Et si… nous provoquions cette crise plus tôt. Imaginez un deux en un. 18 ans : autonomie et style littéraire propre. Peut-être que la crise serait plus longue, plus ardue, mais ça n’en voudrait pas la peine ?

Je propose, comme ça. Pas que lorsqu’elle nous tombe dessus, nous ayons grand choix, mais bon…

Provoquer la réflexion dans le but de provoquer l’évolution des adolescents de la planète (mouahahaha !). Nous commencerons par le monde francophone, ce qui nous limite au Québec, un peu du reste du Canada, la France et l’Afrique. Pas si mal comme terrain de jeu !

Ne prenez pas les opinions que nous déverserons sur ce site comme nécessairement des opinions qui nous sont propres à Alice et moi. Choisir une opinion contraire à la majorité permet à cettedite majorité de remettre en question ce qu’elle pense d’acquis. Et un monde qui change de visage est l’un des signes que nous changeons, nous, en tant qu’être humain.

Nous vous souhaitons quatre burn-out, plein de nuits blanches, des tas de discussions avec vous-même et de changer constamment.

Nous vous souhaitons d’évoluer en pleine conscience.

Bonne chance à vous,

Xoxo

— Alice et Élizabeth

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s