Étudier ou décorer : un dilemme plus profond

Entre l’arrivée de Noël et les examens de fin de sessions, les conversations entre étudiants se résument normalement à deux sujets : les examens et les vacances. Mais j’ai récemment eu une conversation différente de toutes celles que je n’ai jamais eues à ces sujets. J’ai parlé de la relation étude-famille (je sais que je défige une expression, mais vous allez comprendre où je m’en vais).

On entend toujours parler de concilier travail famille. Comment trouver l’équilibre entre les deux est important. Comment faire pour gérer son temps et son énergie. Etc. Mais le fait est que l’on parle peu de la conciliation étude famille.

Ceux qui ne sont pas aux études, peut-être ne verrez-vous pas l’intérêt de ce billet, mais le blogue s’appelle Ado 4v1, donc… désolée ?

Continuons. Je discutais de sapin de Noël et de décorations et d’études, quand une collègue étudiante m’a dit : « On fait le sapin ce soir, mais je ne sais pas si je vais pouvoir le décorer avec ma famille… » Évidemment, je lui ai demandé pourquoi. Elle m’a dit « Parce que je dois étudier, j’ai un examen qui s’en vient. »

Là, je me suis arrêtée pour réfléchir. Moi, j’ai eu le temps d’aider à décorer le sapin. OK, je travaillais pendant la plus grosse partie de l’opération décorations de Noël, mais j’ai fait le sapin avec ma famille. Je n’ai pas été aussi présente que lorsque j’étais au secondaire, mais je l’ai plus été que lorsque j’habitais en dehors de la maison familiale. J’ai fait un entre-deux. Mais je l’ai fait. Pourquoi elle, qui a un cours de moins que moi et qui fait moins d’heures que moi à la job, n’a pas le temps de décorer le sapin avec sa famille ?

Alors ça m’a frappé. Parce que ce n’est probablement pas une priorité pour elle.

Entre temps en famille et étude pour un gros examen, qui choisi à coup sûr étude ? Moi, je vais souvent choisir étude, mais, de temps en temps, je vais choisir famille (je pense que c’est ça, la conciliation, un entre-deux). Si on me prévient d’un certain évènement où l’on souhaite ma présence (souper, sortie, etc.), je vais mettre les bouchées doubles toute la semaine pour essayer d’y être. Parce que, pour moi, la famille est importante. Plus importante que l’école, que le travail. Parce que, qu’on le veuille ou non, elle est là pour rester. Et qu’on le veuille ou non, des tas d’études scientifiques (psychologiques) sont en train de prouver que ce qui rend réellement les gens heureux, ce sont les relations qu’ils entretiennent avec d’autres.

J’ai réussi à gérer 4 cours en accéléré et un job d’été d’une quinzaine d’heures par semaine pendant toute une session de façon à ce que mes fins de semaine soient à peu près libres. Ça m’a permis d’aider mon copain à étudier, de faire des sorties avec lui et avec ma famille et de prendre du temps pour mes amis. J’ai travaillé fort, mais ça a valu la peine, car j’ai vécu des moments mémorables et je me suis fait des souvenirs qui me resteront toute ma vie. Me plonger dans mes études, 7 jours sur 7, m’aurait-il apporté autant ? J’en doute fort.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s